SNEZ

«Le graffiti est entré dans ma vie il y a une dizaine d’années. Au début très attiré par le wild style, je m’en suis de plus en plus éloigné pour évoluer dans ce que j’appelle le style ignorant. Lettres simples et débiles accompagnées de personnages loufoques. Pour définir mon style, je dirais « psychadélico-enfantin ». Je peins surtout avec des rouleaux et fait mes traits au spray ou même parfois au pinceau. Cette manière de peindre me vient d’un voyage effectué avec Anis en Amérique du sud. C’est plus agréable, plus fat et surtout plus économique qu’une pièce entièrement réalisée à la bombe. J’aime le fait de peindre en grand sans être bloqué par le bord de la feuille. L’esprit de liberté des friches où l’on se sent hors du temps et dans un endroit qui est mort auquel on redonne vie me plait. J’aime aussi beaucoup le fait de peindre à plusieurs sur un même mur, mélanger nos formes dans une spontanéité qui est propre au graffiti. C’est donc les couleurs pastel qui m’intéressent sans oublier de les faire briller avec un coup de fluo ou de couleurs bien « flashy ». Les randonnées colorées me trainent partout en Ile de France mais aussi en province ou à l’étranger. Au fil des rencontres, on a de plus en plus envie de bouger et peindre encore plus... Je peins dans le collectif international LF (La Firm). En dehors des murs et autres supports roulant, mon travail se porte aussi sur la toile. Le fait de peindre sur toile pousse mon univers vers l’abstraction. Ainsi ce que je fais sur mur se recoupe avec ce que je fais sur toile et inversement. Les deux médias communiquent entre eux malgré moi pour faire évoluer mon style dans une direction commune. »

Bougival / SNEZ

Acrylique et aérosol sur toile / SNEZ

Acrylique sur toile 80x130cm / SNEZ