Rechercher

Un an déjà !

En mai 2021, La Graffiti Compagnie s’installait au Pouliguen, 27 rue du Général Leclerc, pour poursuivre ses activités parisiennes de soutien aux artistes de Street Art. Aujourd’hui La Graffiti Compagnie fête ses UN AN avec plus de 20 artistes à (re)découvrir ! Adey, Bojan, Codex Urbanus, dAcRuZ, Docteur Bergman, Elam, EvazéSir, EZP, Gregos, JBC, Jérôme Mesnager, Jinks Kunst, Konu, Lapin Mutant, MG La Bomba, Mister Pee, Mosko, Nice Art, Psyckoze, RNST, Yarps... Exposition du 21 mai au 6 juin 2022 Vernissage le samedi 21 mai à partir de 18 heures Horaires d’ouverture : Mardi, vendredi, samedi et dimanche matin de 10h30 à 12h45 Vendredi et samedi après-midi de 16h à 19h La Graffiti Compagnie 27 rue du Général Leclerc 44510 La Pouliguen Tel : +33 6 07 13 36 50 – graffiticompagnie@orange.fr

Dernier week-end de l'exposition de JBC "Le blues de Poséidon" à la Graffiti Compagnie

JBC // "Transatlantique", acrylique et encre de Chine sur toile 50 x 50 cm
JBC // "Naviguer à vue", acrylique et encre de Chine sur toile, 60 x 60 cm
Pour sa nouvelle exposition « le blues du Poséidon », la Graffiti Compagnie présente les dernières œuvres de l’artiste JBC inspirées par le monde marin. L’artiste questionne l’homme face à l’océan et parle autant de poésie que d’environnement, de contemplation que de combats. Notre littoral est à la fois territoires d’aventures et d’évasion et théâtre de nos inquiétudes climatiques et humanitaires. C’est sous cet angle original que l’artiste a choisi de développer son imagerie. La mer est ici, inspiratrice poétique, porteuse de nos préoccupations sociétales et environnementales. JBC convoque à l'appui de ses récits des clins d'œil à des grands classiques de l'histoire de la peinture. Poséidon, dieu grec des océans, convoque ici nos inquiétudes et nos espoirs, en écho à ses tempêtes. Fils de Chronos et de Rhéa, le frère de Zeus, est presque aussi puissant que le maître de l’Olympe. Le dieu au trident commande aux flots et sait provoquer les orages. On le sait moins, mais ce dieu formidable, a aussi le pouvoir de faire jaillir les sources. L’art est source, une force vivante dont notre monde a bien besoin et dont l’énergie des toiles de JBC sait rendre avec puissance et poésie.